Les silences des chutes – 2020

https://vimeo.com/515026976

  • 2021- Durée : 7;40, HD vidéo, stéréo, couleur.
  • SÉLECTION OFFICIELLE : Cannes Cinema Festival, New York Tri-State International Film Festival, the Montreal Independent Film Festival,
  • FINALISTE : Tokyo International Short Film Festival , Roma Short Film Festival, Vancouver Independent film festival.

Les silences des chutes revisite une décennie de réflexions personnelles et de manipulations d’images photographiques s’incarnant dans une vidéo qui sonde les résidus, ruines, débris oubliés, entreposés dans le silence des placards de l’atelier.
Dans cette optique de montrer l’imperceptible travail délaissé, il s’agit de mises en scène de ces reliques colligées dans un assemblage d’images fixes, en alternance avec des images en mouvement, de gestuelles chorégraphiées, de remixages de bandes sonores, d’éclairages théâtraux, dans un défilement proposant une ordonnance distincte. Par un nouveau lexique visuel, l’exploration s’ouvre ainsi sur l’élargissement d’une approche photographique familière de manière à activer le mouvement, en partance de l’image fixe vers une modification narrative.

***

  • 2021- Duration : 7;40,HD video, stereo, color
  • OFFICIAL SELECTION : Cannes Cinema Festival, New York Tri-State International Film Festival, the Montreal Independent Film Festival,
  • FINALISTE : Tokyo International Short Film Festival , Roma Short Film Festival, Vancouver Independent film festival.

Les silences des chutes | The silences of the falls revisits a decade of personal reflection and manipulation of photographic images and is embodied in a video probing its remains, ruins, forgotten debris, stored in the silence of the studio cupboards.
In this perspective of showing the imperceptible abandoned work, it is the staging of these collected relics, in an assemblage of fixed images, alternating with moving images of gestures choreographing these material archives, of remixing of sounds, of theatrical lighting, offering a distinctly order. Through a new visual lexicon, the exploration thus opens on the broadening of a familiar photographic approach to activate movement, starting from the fixed image towards a narrative modification.